En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

MSPB_Titre.png

Nouvelles

بوخلوف: "المولودية لا تستحق ما يحدث لها وبقائي متوقف على اتضاح الأمور"
كيف هي أحوالك؟
أنا في راحة تامة لنسيان متاعب موسم كامل، وهي فرصة مهمة لأي لاعب قبل التحضير للموسم الجديد.
هل تملك عروضا أم أنك لم تحسم الوجهة بعد؟
لحد الآن ليست هناك عروض رسمية، فقد فضلت تكليف مناجيري بهذه المهمة في الوقت الذي ركنت فيه إلى الراحة.
كيف تعلق على المتاعب التي تمر بها المولودية هذه الأيام؟
صراحة مولودية باتنة لا تستحق مثل هذه المشاكل لأنها فريق كبير وتحوز على جمهور من ذهب، ما حدث هذا الموسم نتأسف له كثيرا ولولا الظروف التي مررنا بها لكان بمقدورنا الظفر بورقة الصعود.
في ظل هذه الأوضاع، هل تفكر في البقاء أم في تغيير الوجهة؟
لا أنكر فضل مولودية باتنة، فقد كان لها دور مهم في بروزي في المستوى العالي، لكن في الوقت نفسه على أي لاعب التفكير في مستقبله، فإذا لم تتضح الأمور سأكون مرغما على تغيير الوجهة خاصة أني حر من أي التزام.
وماذا عن مستحقاتك المالية؟
أنا في انتظار تجسيد هذه الخطوة بالطرق الودية بدلا من اللجوء إلى الحلول القانونية.
كيف ذلك؟
لا أخفي عليك أني أودعت نموذج من عقدي إلى الرابطة والاتحادية لإرغام الإدارة على تسوية مستحقاتي المالية، فإذا أرادوا الحصول عليها بالطرق الودية فهذا هو الحل الأمثل، وإذا كان هناك تماطل فهناك عدالة ستفصل في الموضوع.
هل تكلمت مع زيداني في الموضوع؟
كان لي حديث مباشر معه وقال لي أن الإدارة غير قادرة على تسوية حقوق اللاعبين، وإذا أردت أن تودع عقدك إلى الجهات الوصية فتفضل، وهو ما قمت به... أعتقد أني شرفت عقدي مع المولودية ولم أتخل عن مهامي إلى آخر جولة، ومن حقي الحصول على مستحقاتي المالية لتسوية أموري الشخصية، خاصة أني مقبل على الزواج.
هل ترى أن هناك إمكانية لتسوية المشكل بالطرق الودية؟
هذا ما أريده، على كل حال الكرة في مرمى الإدارة وهي حرة في اتخاذ أي قرار.
هل من إضافة؟
أتأسف للأنصار الذين يستحقون فريقا يلعب من أجل الأدوار الأولى، وأتمنى من الجميع أن يضع اليد في اليد لأن مولودية باتنة لا تستحق هذه المتاعب.


عرفت الحركة التي قام بها بعض الأنصار تطورات إضافية على خلفية حملات التوقيع المطالبة بتنحية زيداني من رأس الهيأة المسيرة،

وعلى الرغم من إعلان هذا الأخير على عدم الترشح لعهدة جديدة، إلا أن ذلك لم يمنع عدد هام من الأنصار بتحرير رسالة وجهت إلى الجهات الوصية تتضمن انتقادات مباشرة للمسؤول الحالي على مولودية باتنة وأخرى إلى لجنة الأنصار، وهو ما خلف رد فعل مباشر من زيداني وطاقم لجنة الأنصار على ضوء الاتهامات الموجهة، بناء على المسيرة التي ميزت المولودية من الناحية الإدارية والتنظيمية.
 


Bibi tente l’impossible - le 24/05/2012 07:39 par webmaster

Le recrutement n’est pas une priorité et c’est Zidani qui a les commandes...

On reparle d’une énième tentative de regroupement de la famille du Boubiya. C’est Bibi qui s’est porté volontaire, cette fois, pour prendre contact avec l’ensemble des membres influents de la famille du MSPB. Si ce dirigeant arrive à convaincre tous les membres de l’épopée de 2008, le MSPB pourrait envisager l’élection d’un président du CSA. Rien n’est encore pour le moment acquis. Et tant qu’il n’y aura pas un consensus, le club risque de revivre les problèmes de la saison passée.


L’AGEX avant le 31 mai - le 24/05/2012 07:39 par webmaster

L’assemblée générale extraordinaire du Mouloudia de Batna, en vue de l’élection du nouveau président du CSA, devrait se dérouler avant le 31 mai prochain. Des sources généralement crédibles laissent entendre que les responsables du club envisagent de programmer l’AGEX dans la dernière semaine du mois de mai. Il est fort probable que l’assemblée générale se déroule mardi prochain. Comme c’était le cas pour l’AGO. Mais, le hic, c’est que personne ne s’est porté candidat au poste de président et on ne sait pas encore qui devra organiser ces élections. Habituellement, c’est une commission de candidatures qui se charge d’inscrire les noms des candidats.


Le recrutement n’est pas une priorité et c’est Zidani qui a les commandes
llLe recrutement n’est pas le sujet principal des supporters du Mouloudia de Batna, ni des dirigeants du club. Mis à part quelques anciens du club, dont certains sont en fin de contrat et qui changeront d’air dans les jours à venir. Comme Sahraoui, Boukhlouf et probablement Amrane, les autres joueurs ne parlent pas de départ. Même les joueurs qui disent ne pas avoir touché plusieurs mois de salaires sont liés au club par des contrats en béton. Aussi, dans le domaine du recrutement que celui qui concerne les libérations, le seul responsable n’est autre que Zidani. Il travaille avec Bibi.

 


On a eu quelques détails supplémentaires au sujet du cas de l’entraîneur Kamel Mouassa qui était à la tête de la barre technique du MSPB à la fin de la saison 2011. L’ex-entraîneur du MSPB a déposé son dossier directement auprès du Tribunal arbitral sportif. Pourquoi directement auprès du TAS, alors qu’il existe une instance liée à la FAF et qui est la chambre de résolution des litiges ? Il se trouve que cette instance se serait déclarée incompétente pour régler le litige qui oppose le coach au MSPB. Du coup, Mouassa s’était rapproché du TAS.

Une fois engagée la procédure, le TAS a demandé des explications et des détails auprès du premier responsable du Mouloudia de Batna. L’entourage de Mouassa nous a confié que l’entraîneur s’est dit offusqué en apprenant que son ancien club aurait payé la somme de 165 millions de centimes auprès de la CNAS. Mouassa se serait même rapproché de la caisse d’assurance pour de plus amples informations. Il aurait été surpris que son nom ne figure nulle part auprès de cette caisse de Batna. Un cas qui paraît quelque peu compliqué. Ce qui est sûr, c’est que le cas de Mouassa va se rajouter au cas des deux joueurs Sahraoui et Boukhlouf qui ont de leur côté déposé leurs contrats auprès de la CRL.

Le MSPB devrait régler tous ces litiges avant le 31 juillet, c’est la date que l’on avance, en ce qui concerne les clubs de la Ligue2. On a appris que la Ligue professionnelle n’autorise aucun club à prendre part au championnat s’il n’a pas résolu ses problèmes avec ses anciens employés qui ont déposé des recours. Il va sans dire que le club doit avoir aussi ses arguments, pour avoir gain de cause, comme nous l’a confié un ancien dirigeant de la saison 2008.
 


Polémique autour du mercato d’hiver - le 23/05/2012 08:44 par Djoudi

Une polémique est née au sujet des dépenses du Mouloudia de Batna durant le mercato d’hiver 2011. Le club n’a pas fait de folie, mais a dû faire un recrutement aussi bien en attaque, à la suite de la blessure de Slimane Bouraoui et la faiblesse du compartiment offensif du Boubiya. A la fin de la phase aller, l’attaque du MSPB était l’une des plus faibles du championnat de la Ligue2. Les Hadjidj, Bouraoui et autres Ouanas n’avaient pas marqué ensemble une dizaine de buts. Au milieu de terrain et en défense, on faisait appel à des joueurs d’expérience après avoir libéré Ragdi.
 


Tout le monde en parle, Boukhlouf et Sahraoui n’ont pas hésité un instant en décidant de déposer leur contrat auprès de la chambre de résolution des litiges. Le Buteur en avait parlé, les autres quotidiens avaient repris l’information. La CRL ne va pas tarder à étudier le cas de ces deux éléments du MSPB. On avait discuté avec le président du club à ce sujet. Zidani avait estimé que les joueurs étaient libres d’agir. Sans plus de détails. On sait seulement que le président ne va pas se gêner d’appliquer le règlement intérieur et sa batterie d’articles relatifs aux manquements vis-à-vis du club. Du simple retard à l’entraînement, en passant par les absences aux séances d’entraînements et les cartons écopés en championnat de quelque couleur que se soit. Et dans le registre des cartons et des suspensions, la palme d’or revient aux joueurs du MSPB. On avait noté au cours de la phase aller une moyenne de près de 3 cartons jaunes par match. Concernant le litige entre les deux joueurs et le MSPB, le club a jusqu’au 31 juillet, a-t-on appris, pour régler le problème des impayés de ces deux joueurs, sinon il sera interdit de recrutement.
 


250 millions pour Abdellaoui, 180 pour Benmeghit et 150 pour Belkheir
C’est Abdelaziz Kemine qui s’est occupé du recrutement du mercato. L’arrivée de ce dirigeant plus connu sous le nom de Bibi avait permis au club de se renforcer. Le club a réussi à convaincre la triplette de l’ouest. Il s’agit de l’attaquant Benmeghit, du milieu récupérateur Abdellaoui et du latéral gauche Belkheir. Les trois joueurs auraient coûté la somme de 580 millions de centimes. Abdellaoui aurait empoché 250 millions de centimes. Benmeghit aurait donné son accord pour 180 millions de centimes et, enfin, Belkheir aurait signé un contrat contre la somme de 150 millions de centimes

La triplette est sous contrat
La triplette oranaise est toujours sous contrat. Les nouveaux règlements étant clairs, les signataires au mercato doivent parapher un contrat de plus de six mois. Pour peu que les problèmes de salaires ne se posent pas avec ces joueurs, on peut dire que le MSPB peut compter sur des joueurs d’expérience pour l’exercice 2013. Durant la phase retour, Abdellaoui, Benmeghit et Belkheir étaient alignés régulièrement en championnat. Ils n’ont pas joué la totalité des quinze matchs, à cause des suspensions. A l’image d’Abdellaoui qui avait écopé de deux matchs fermes pour échange de coups avec un adversaire. Belkheir et Benmeghit ont connu aussi des suspensions durant la phase retour, mais dans l’ensemble, cela n’a pas trop mal marché pour les recrues du mercato.
 


Zedam : «Laissez nos jeunes travailler en paix» - le 24/01/2011 11:55 par webmaster
Le président Zedam est très en colère, contre ce qu’il appelle les pseudos supporters. «Ces derniers temps, je constate une réaction pour le moins bizarre et en porte-à-faux avec les valeurs des vrais supporters. Nos joueurs sont copieusement insultés. Les jeunes qui font partis de l’équipe senior ne sont pas habitués à ce genre de réaction de la part des supporters. Leur présence parmi les seniors est récente. Ce n’est pas correct de se comporter de cette façon avec des jeunes de 20 ans. Je suis persuadé que les pseudos supporters qui viennent dire des mots méchants sont manipulés par certaines personnes qui veulent du mal au MSPB.»

«Quand Zidani a demandé à certains de contribuer à payer les chèques, ils ont fermé leur portable»
Zedam revient sur cette histoire de chèques qui l’a poussé à faire plusieurs déplacements à Bejaia et ses déboires avec la justice à cause des chèques en son nom remis à certains joueurs. «Quand Zidani a téléphoné à certaines personnes soi-disant proches du MSPB, il n’a eu pour toute réponse que le silence de la part de ces  « fans du MSPB ». Ils ont fermé leur portable, me laissant seul face à mes problèmes. Maintenant, qu’ils savent qu’ils ne sont pas en mesure de diriger le club, ils doivent le quitter. Ils doivent arrêter de nous créer des problèmes. »

«On nous a remis des équipements pour jeunes qui ressemblent à des pyjamas»
«J’ai été déçu, franchement, quand j’ai vu l’équipement qui devait être remis à nos catégories jeunes, je suis resté bouche bée. Des équipements qui ressemblaient plus à des sortes de pyjamas. Je ne sais pas comment qualifier ces équipements, je n’irai jamais commander ces sortes d’équipements. Je me demande où est-ce qu’on est allés chercher ces équipements. Je crois que dans la distribution des équipements, il y a eu ce que l’on appelle le deux poids deux mesures. Toutes les équipes n’ont pas reçu la même qualité d’équipement.»

«J’ai peur que les bus haut de gamme ne soient des bus de qualité douteuse»
«On n’a pas encore reçu les bus dont on parle depuis plusieurs mois, mais selon les informations qui me sont parvenues, ils sont loin d’être « haut de gamme », comme on l’a laissé entendre au lancement du professionnalisme. Si on va mettre à nos dispositions des bus qui mettent plus de temps pour arriver à destination qu’un marcheur, qu’ils les gardent, on n’en veut pas.»


Lire la suite:
http://www.lebuteur.com/ligue-2/actualites/mspb-zedam-laissez-nos-jeunes-travailler-en-paix#ixzz1BwuhgRCm

Le Buteur du 19/01/2011 - le 20/01/2011 22:29 par webmaster
 

Belabdi : «On ne doit pas s’enflammer, l’objectif est le maintien»

’équipe se trouve en bonne position au classement, rares sont ceux qui pensaient que le Mouloudia de Batna allait réaliser un tel parcours.

Comment évaluez-vous cette partie du championnat, à deux matchs de la fin de la phase aller ?
L’équipe se trouve en bonne position au classement, rares sont ceux qui pensaient que le Mouloudia de Batna allait réaliser un tel parcours.
Pensez-vous avoir les moyens de réaliser le même parcours lors de la phase retour ?
Nous avons une équipe assez jeune et des joueurs pleins d’enthousiasmes. On ne fait pas trop de calculs et ont évolue dans ce championnat match par match. Notre objectif reste le maintien.
Ne croyez-vous pas, en réalisant ces résultats, que les supporters vont exiger l’accession comme objectif ?
Il ne faut surtout pas s’enflammer, on a comme objectif de maintenir l’équipe en Ligue 2. Le MSPB est constitué en majorité de jeunes du cru et pour parler d’expérience, il faut avoir de l’expérience. Les jeunes se font plaisir, les résultats suivent, pourvu que cela dure.
Comment vous sentez-vous depuis votre arrivée au MSPB ?
Je n’ai pas trouvé beaucoup de difficultés à m’adapter depuis que je suis à Batna. Je me sens bien au sein du groupe. Et comme les résultats sont assez encourageants, l’adaptation s’est faite facilement, sans trop de problèmes.
Vous avez eu l’occasion de marquer des buts, ce qui n’est pas mal pour un attaquant qui débarque dans un club qu’il ne connaissait pas, n’est-ce pas ?
Marquer des buts, c’est l’objectif de tout attaquant qui décide d’opter pour un nouveau club. J’en ai marqué, mais je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin, comme on dit. Je vais tenter de marquer d’autres buts lors de la phase retour.
N’avez-vous pas eu des contacts durant le mercato ?
Je me sens bien au Mouloudia de Batna. Je ne vous cache pas que l’idée de partir ne m’a même pas effleuré l’esprit. Je suis arrivé à m’intégrer. Tout va bien pour moi, je ne veux pas partir. J’ai bien envie de finir la saison, d’autant plus que cela se passe bien aussi bien pour moi que pour mon équipe.