En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Texte à méditer :   Le football est le reflet de notre société. Regardez bien l'expression d'un joueur sur le terrain, c'est sa photographie dans la vie.   Aimé Jacquet
Nostalgie

Nous contacter
Photos
Pratique
Calendrier
Nouvelles
Le MSPB retrouve l’élite 43 ans après - le 01/06/2008 11:30 par webmaster
 

La capitale des Aurès est en effervescence depuis jeudi, car les supporters du MSP Batna ne cessent de sillonner les artères de la ville qui aura vécu deux jours durant au rythme des klaxons des longs cortèges de voitures, alors que les façades des immeubles se sont parées de leurs plus beaux atours et des couleurs fétiches du club, à savoir le noir et le blanc.

 

 

Les disques-jockeys apporteront leur propre touche en animant des petites fêtes improvisées ici et là. Ainsi donc, le MSPB retrouve l’élite après 43 ans de disette et d’errance dans les méandres de la Régionale, avec une descente aux enfers lors de la saison 2004 où le club avait connu la relégation en Régionale 1. Le vice-président et porte-parole du club, M. Naâmoune, nous déclarera : « Cette accession a un goût spécial pour nous, car nous l’avons réalisée dans la douleur, puisque le club a connu pas mal de perturbations durant la saison où nous avions dû pallier le départ surprise de l’ex-entraîneur de l’équipe, en l’occurrence M. Aït Djoudi, qui a eu lieu à un moment critique de la saison. » Notre interlocuteur ajoutera : « Notre projet (l’accession, ndlr) a été tracé il y a longtemps et nous n’avons lésiné sur aucun moyen pour réussir notre mission. Pour cela, nous avons recruté des joueurs de qualité et qui ont fait partie lors des saisons précédentes de l’ossature d’équipes qui ont réalisé leur accession, à l’image de la JSM Béjaïa et de l’US Biskra. L’expérience du coach Cheradi a fait la différence aussi, car il a beaucoup apporté à la maturité qui a caractérisé le groupe. Je tiens par ailleurs à préciser que le calendrier n’a pas été favorable, car on devait jouer à chaque fois contre des équipes qui étaient au repos lors de la journée précédente, c’est dire que beaucoup d’efforts ont été fournis par les staffs dirigeant et technique. » Pour sa part, le coach Cheradi ne cachera pas sa joie quant à cette réalisation historique. Il dira à ce sujet : « Je suis heureux d’avoir participé à l’accession du club cher à des milliers de supporters batnéens, et je dois dire que la tâche n’a pas été du tout facile, car on devait faire face à plusieurs variables, notamment le calendrier qui nous était complètement défavorable, mais je n’ai à aucun moment douté des capacités de mes joueurs et je pense que la victoire acquise à Sétif a été le véritable tournant vers cette quête au retour parmi l’élite. Mes adjoints et les dirigeants m’ont beaucoup facilité la tâche. »

 

Lamine Benzaoui


Les lions des Aurès
animbanlyon.gif
Recherche
 
Fermer
Temps à Batna

Visiteurs par pays

free counters

Visites

 493778 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
7 Abonnés
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Texte à méditer :   Le football est le reflet de notre société. Regardez bien l'expression d'un joueur sur le terrain, c'est sa photographie dans la vie.   Aimé Jacquet